L'Histoire d'un Mec
Passionné par les Martingales
Tags  Aucun tag défini




« C’est l’Histoire d’un mec »
joueur, mais
« innocent les mains pleines »

Si tu n’as jamais mis les pieds dans une salle de jeux (Casino ou autre), et si tu n’es pas très joueur, ne lis surtout pas la suite, va voir un film ou vas te promener.

Raccroche, Dégage, Sort, Bois un verre d’eau, « crèves-toi les yeux »,…
Mais S.T.P. ne lis plus

Rien que le fait d’avoir consciemment accédé à ce site est un signal que tu dois prendre en compte et considérer comme étant une attaque encore légère du virus du jeu.
Tu as encore une porte de sortie : ferme les fenêtres qui parlent de jeux et trouves-toi une vraie passion qui sera toujours plus saine que la simple pensée de jouer.

N’Y PENSES PLUS.

Si tu commence c’est pire que faire l’amour sans préservatif avec un ou une inconnue, là, tu es certain d’attraper le virus du jeu à plus ou moins forte « virulence », mais tu l’as, latent ou actif.

Ce virus deviendra de plus en plus virulent à chaque fois que tu auras un rapport avec le jeu.
Il se nourrit de tes pensées, de tes envies, de tes expériences (positives ou négatives), des plaisirs ou des déceptions que tu éprouveras en jouant, de ta culpabilisation, de ta mythomanie, … et très vite tu deviendras un joueur compulsif. (voir les sites qui traitent de ce problème avant de continuer).
Le sevrage est très difficile et aux dires des joueurs actuellement en arrêt, c’est mission impossible sur une vie entière.
On devient joueur à vie ou on ne l’est pas, et pour ne pas l’être, c’est simple (et on n’y pense jamais avant) :
IL NE FAUT SURTOUT PAS COMMENCER A JOUER ET NE PAS Y PENSER.

Cette mise ne garde n’est pas, comme on peut le voir chez les casinotiers ou pro des jeux, une manière de se disculper des dégâts que le jeu provoque et de considérer que tu es averti et que tes décisions sont de ce fait entièrement de ta responsabilité. Mais TRES SINCEREMENT, je ne souhaite pas que cette présentation puisse te permettre d’entrer dans cet enfer incontrôlable.

La suite de cette présentation est destinée à ceux qui ont déjà cette maladie,
donc à tous les INCURRABLES.

« Mon truc à moi », c’est les martingales, sous toutes leurs formes et tous les principes, mais malheureusement elles ne me permettront pas de devenir riche ni de prétendre être capable de déjouer les pièges du hasard.
Je suis un « systémier »
 (« systémier » : joueur qui utilise une méthode, une technique, des principes, des habitudes, …),
Ne jamais oublier que la roulette est presque totalement le fruit du hasard, et surtout que la roulette n’a pas de mémoire.

Le seul qui pourrait influer sur le N° qui va sortir est le croupier.
Le croupier peut-il vraiment influer sur le N° qui va sortie : réponse : NON / OUI MAIS.
Quand le croupier a lancé la bille, plus rien ne peut changer le cours des choses, la bille va entrer dans une alvéole qui contient un N° que personne ne connait avant que la bille ne soit arrêtée, sauf, bien entendu si la roulette est truquée, mais nous ne sommes plus au temps de la prohibition ni au cinéma, les casinos Français, sont tenus  de ne pas truquer les tables car ils risquent tout simplement la fermeture et un énorme procès avec des condamnations importantes, pécuniaires et ……, ils sont contrôlés régulièrement par les services de l’état.
Ils sont entièrement sous contrôle de l’état car l’état est virtuellement le plus gros actionnaire des Casinos (près de 80% tout compté).
Ce N° ne sera pas le N° que le croupier aurait aimé sortir, mais il peut être proche de ce dernier. Il est pratiquement impossible pour un croupier de sortir un N° annoncé, il n’a pas plus de chance que toi de tomber sur le N° choisi.
Son action peut toutefois entrainer volontairement une « modification » du hasard.
Mais peut-on parler de modification du hasard ?
Par exemple :
Les croupiers ont une technique qui permet de limiter les répétitions quand le N° sorti est plus chargé que les autres, cette technique permet de diminuer la probabilité de répétition ou même plus, mais cela n’est pas infaillible.
J’ai vu un N° joué depuis plus d’une ½ heure par un joueur, qui chargeait régulièrement de plus en plus ce N° et qui était arrivé au maxi de toutes les mises possibles : pleins, chevaux, carrés, transversales, gagner et empocher une très grosse somme qui lui permettait juste d’amortir ses mises précédentes et bénéficier d’une répétition qui lui a permis de partir avec un très beau paquet.
Je connaissais suffisamment ce casino et le staff de cette table pour savoir que cette répétition allait entrainer une enquête et analyse poussée du coup pour savoir si le croupier avait bien appliqué les règles en pareil circonstance.
Règles simples : ne pas lancer à la même force que le coup précédent, à la même position, faire tourner le plateau plus ou moins vite suivant le croupier,… ne pas reproduire les mêmes gestes que pour le coup précédent tout simplement, même si le cylindre tourne obligatoirement en sens inverse.
Ce qui permet uniquement de diminuer statistiquement le risque de la répétition.
Pour éviter ce risque, il faut tout simplement préparer ses mises et avoir choisi ses N° et miser une fois que la bille a été lancée, seul problème, c’est le temps qui est de quelques secondes entre le jet et le « rien ne va plus », il faut aller très vite, et cela est très difficile si vous avez plusieurs N° avec une table avec beaucoup de joueurs.

Il faut s’enlevé de la tête que le croupier est le responsable de vos pertes, ou qu’il est responsable de vos gains (beaucoup de gens sont convaincu ou,  je pense,  essaient de se convaincre que leur perte est due a un autre qu’eu.  Tous les joueurs que j’ai rencontrés sont certains de détenir la vérité sur le jeu, qu’il soit de la roulette,  du Black Jack, Pocker,…)
La seule action que peut faire le croupier s’il est doué (peut-être même très doué) est de mettre la bille à l’opposé de vos jeux, par exemple pour les voisins du 0 et pour le tiers, mais il ne réussira pas cet exploit à tous les coups.
Pour les martingales que j’utilise, le croupier n’aura pas ou vraiment très peut d’influence, car ces martingales sont « a long terme ».

Aucune des martingales que j’ai testées n’est infaillible, celle que j’utilise n’a pas cette prétention.

Les martingales qui se prétendent infaillibles le sont parfois sur du court terme, sauf si elles perdent dans les quelques premiers coups.

Les martingales que j’utilise se jouent sur les chances simples, ROUGE/NOIR, PAIR/IMPAIR, PASSE/MANQUE, mais elle n’oublie pas le ZERO qui est beaucoup plus important que l’on pense pour perdre.

Ces martingales ne sont pas une nouveauté dans leur principe, ce sont des montantes qui permettent si tout se passe bien de gagner régulièrement et permettent de jouer « indéfiniment » sans perte, SI TOUT SE PASSE BIEN, c'est-à-dire que vous DEVEZ gagnez au moins une fois tous les 8 ou 10 coups suivant la martingale.

Ces martingales sont le fruit d’une étude statistique et surtout de bon sens.
J’ai étudié plus de 10.000 coups de roulette pendant lesquels j’ai joué, il en est ressorti que quelque soit la manière dont tu va jouer, tu va perdre ou être à 0 à long terme.

J’ai testé ces martingales sur des machines automatiques gratuites sur le NET (Partouche, Barrière,…), toujours les mêmes résultats :
On peut gagner longtemps, beaucoup, mais perdre rapidement ce que l’on a gagné.

Je ne suis pas devenu riche grasse à la roulette, mais je me suis bien amusé pendant plus de 10 ans sans avoir perdu ni gagné ou très peu gagné.
Je ne te raconterais pas les histoires des gens connus ou inconnus qui ont tout perdu ou beaucoup perdu, mais qui ont cru un jour avoir le dieu des jeux avec eux et se sont retrouve en enfer.
Par contre, je n’ai pas d’histoire de gens qui sont devenus riche grasse à la roulette et qui continuent à jouer et à gagner.
On peut devenir riche rapidement, mais si tu es joueur, un jour, ce sera le casino qui te reprendra tout et bien plus, mais comme tu n’as pas plus, ce plus c’est tout simplement le reste de ta vie.

J’ai commencé à jouer il y a près de 10 ans, au début, après avoir regardé, analysé fait des statistiques sur beaucoup de coups, j’ai mis au point des martingales qui étaient inspirées de montantes connus.
Le principes des montantes est de doubler systématiquement la mise (sur les chances simples) en cas de perte. Il est vrai que cette technique permet de faire face à 7 coups perdants, mais le 8ème coup doit obligatoirement être gagnant. Sans quoi, vous perdez tout votre capital de départ, soit 2 fois la mise maxi autorisée sur les chances simples.
L’originalité de mes montantes est d’intégrer les éléments qui font que les montantes traditionnelles ont vite leurs limites (par exemple, j’ai assisté à la sortie de 14 fois le rouge, certains disent que les 27 coups de rouges ont été servis, où, quand, ???!!!!), dans ces cas là, si vous jouez le noir,  les montantes traditionnelles vous ont permis de rentrer chez vous sans rien, de vous coucher, d’essayer d’oublier vos pertes et peut-être arriver à dormir avant que le noir ne sorte.

Heureusement pour moi, je n’ai pas utilisé ces martingales qui après être passée dans la moulinette de l’ordinateur avec un programme que je me suis concocté, se sont avérées très lamentables à long terme.
J’ai donc analysé pourquoi ces martingales étaient aussi peu fiables et certains points me sont apparus comme étant très important.

Les premières fois où j’ai joué, pour essayer, je suis parti avec 400Euros sur une table à 2Euros. Cette somme était bien trop faible pour mener à bien mes jeux, mais « aux innocents les mains pleines », tout me souriait et je suis reparti après 3 heures de jeux avec 250Euros (+ mes 400Euros de départ).

Fort de cette réussite, je suis retourné la semaine suivante avec 1500Euros (2 fois la mise maxi des chances simples sur une table à 2Euros, soit 1420Euros) en ayant modifié la façon de miser et surtout la rentabilité de la martingale.
La première fois qu’on change une somme pareille à la caisse, on a un petit serrement à la poitrine et la petite voix de votre conscience qui vous dit « imbécile ».
Mais encore une fois si tu décides de jouer une somme, un conseil, changes tout à la caisse sans regret et surtout n’attends pas de changer à la table, parce que quand arrivera le moment, que je ne te souhaite pas, de mettre le maxi sur la case, tu ne dois pas hésiter, car si tu ne joues pas et que c’est cette case qui est gagnante, tu le regretteras longtemps et tu auras de toutes façons perdu le maxi autorisé des chances simples (la moitié de ton capital).
Il ne te restera plus assez pour continuer de jouer sans prendre le risque de perdre ce qui te reste rapidement.
J’ai joué près de 5 heures ce qui équivaut à environ 180 coups, encore une fois tout me réussissait, je suis reparti avec 1600Euros de plus.

A ce moment j’étais sur d’avoir trouvé la recette miracle.

Le lendemain je suis retourné à cette table et j’ai gagné 1200Euros en 4 Heures (120 coups).

Au moment de partir du casino, le chef de salle est venu vers moi et m’a félicité, mais je n’ai pas apprécié certaines paroles, dignes d’un très mauvais joueur, il m’a dit que de toute façon, le casino reprendrait ces gains et même plus et que si je continuais à gagner, il m’a fait comprendre qu’il ferait tout pour me faire perdre.
Ce genre de propos n’est pas digne de « maison » honnêtes et j’ai eu peur de cette prévision et pendant un certain temps je suis allé à un autre casino.
Ce qui ne gênait c’est que la table était à 2,5 Euros, et m’obligeait à engager près de 2000Euros, j’avais gagné plus, donc j’ai joué à cette nouvelle table et miracle après 5 heures de jeux, je suis reparti avec 2100Euros.

J’ETAIS DEVENU LE NOUVEAU MAITRE DU MONDE !!!

A la 5ème séance, le tableau a changé, je n’ai pas gagné, mais je suis reparti avec la somme de départ car au moment de miser le tapis (au 8ème coup),  j’ai hésité et j’ai joué ½ de la mise nécessaire (½ de la mise maxi). J’ai gagné ce coup là, c’est vrai, mais j’ai perdu tout le bénéfice que j’avais accumulé au cours des 100 coups de la séance.

A partir de ce moment je n’ai plus vraiment gagné, au bout d’une quinzaine de séances j’avais perdu près de 4000 Euros (que j’avais aussi facilement gagnés).

J’ai remis en cause la martingale, re-mouliné les données, refait des tests, ………..

Et c’est à ce moment là que j’ai compris les raisons de cette descente, qui heureusement, n’était pas aux enfers puisqu’il me restait toujours environ 1200 Euros d’avance.

Depuis je suis plus prudent, mais les gains sont moins importants, plus assurés, sans toutefois être certains.

Cette petite parenthèse pour te mettre en garde contre ce dieu du jeu qui peut être avec toi mais qui n’est autre que le ….. (ou pour parler plus vrai, une grosse m... qui t’attend).

Cette grosse M…., tu dois l’éviter, et pour l’éviter, il ne faut pas jouer n’importe comment, car les flambeurs ne gagnent jamais à long terme.
Ce qui m’intéresse dans le jeu, c’est de jouer longtemps et de défier, en quelque sorte, le hasard.

MISSION PRESQUE IMPOSSIBLE.

L’expérience montre qu’il n’y à pas de règles définitives et que le hasard  n’est pas une question de circonstances qui te sont favorables ou défavorables, il n’y a pas de petits êtres maléfiques qui te veulent du mal parce que tu n’as pas été gentil avec eux, ou de petits êtres gentils qui te font gagner parce que tu les as bien satisfaits.

Avec les martingales tu confronte en permanence « le systématique »  avec « le hasard ».
A un moment, ces deux états se croisent et tu gagnes.
Statistiquement, cette méthode est la plus favorable de toutes (le flambeur joue « aléatoire » contre « hasard » ou « hasard » contre « hasard »).

Pour une table de roulette Anglaise à 1Euro, il faut 720Euros
(le maxi sur une roulette anglaise étant de 360Euros).

Pour ceux qui ont les moyens, je préconise la roulette Française qui elle,  permet de miser jusqu’à 1000 Euros pour une table à 1Euro.
Malheureusement, il n’existe pas de roulette Française à moins de 5 Euros (à ma connaissance) ce qui nécessite un apport de 10 000Euros.
GROS,  GROS,  TROP GROS pour moi.
Si tu n’as vraiment pas de problème d’argent, profites en, c’est le meilleur compromis que je connaisse pour ce type de martingale.

Si tu n’as pas les moyens, n’y pense plus du tout.

En cas de perte, tu risques de le payer très longtemps et très cher.

Quand tu as commencé tu dois aller jusqu’au bout de ton délire.

Quand tu as décidé de jouer une certaine somme,  qui en aucun cas ne doit être inférieure à 2 fois la mise maxi des chances simples, tu dois considérer qu’elle ne t’appartient plus, comme si tu faisais un voyage de la valeur de ton engagement.
A la différence du voyage, tu prends le risque de revenir avec de belles sommes.

Quand tu as décidé de jouer une certaine somme,  CHANGE TOUT A LA CAISSE AVANT DE T’ASSOIR A LA TABLE.

LA ROULETTE N’A PAS DE MEMOIRE
(ce n’est pas parce qu’elle a sorti 5 fois le rouge qu’elle va sortir le noir pour satisfaire les statistiques).

Tu n’es pas le maître du monde.
Comme pour SEGA, le casino est plus fort que toi.
Quoi que tu fasses, à un moment, si tu n’es pas attentif, si tu joues n’importe comment, si tu fais une erreur de mise, si tu te dégonfle, ou, c’est comme ça,…… le casino te reprendra ce que tu as gagné (et même plus).
Et même si tu ne fais pas d’erreur, il faut que tu admettes que tu peux tout perdre.
Penses toujours au voyage de la même valeur que tu ne feras pas (dans les deux cas, il ne te restera que des souvenirs), c’est un choix, le voyage ou le jeu.

Si tu ne te sens pas bien, NE JOUES PAS.

Si tu penses être arrivé à ta limite de chance, DEGAGES VITE de la table.

Ne sois pas trop gourmand, fixe toi des valeurs (par exemple : 500 Euros de gain sur une table à 2 Euros) en fonction de tes moyens et DEGAGES VITE de la table.

Au casino il ne faut pas y aller pour se refaire, on y va pour jouer une certaine somme qui est bien à soi, on n’a pas de dettes, on n’emprunte pas pour jouer (on achète un ticket avec ses sous pour un voyage, encore et toujours le voyage = souvenirs, et encore et toujours ces propres sous, jamais ceux des autres).

NE SOIS PAS SUPERSTITIEUX
Les grigris, les trucs, les machins, la matière de ton pull, tes lunettes dans ta poches gauches (mets les sur ton nez et fais gaffe), le croupier, la date, l’heure, la couleur du cheval blanc d’Henri IV, tout ça tu le laisses au vestiaire. Si tu es dans la vague favorable à ton jeu, rien ne t’arrêtera, si tu sens que tu es décalé par rapport à cette vague, c’est à toi d’arrêter, et DEGAGES VITE.
Pour te conforter dans cette idée, tous les tests que j’ai faits, confirment que rien ne peut empêcher de perdre si le jeu que tu as décidé suit le hasard d’un coup (tu es décalé systématiquement d’un coup) tu ne pourras rien faire, par contre si tu es en phase avec le hasard, alors là, TU RESTES A TABLE, attention prudence qu’en même.

Ne regardes pas les autres qui gagnent, c’est souvent de courte durée, ils repartent généralement les poches très vides.

Si tu en vois partir avec de gros gains, attends la prochaine fois et tu auras des surprises.
Tu te sentiras moins con que la fois précédente.

Ne regrettes rien si tu perds.
Ne te mets jamais dans la situation où tu devrais regretter
(pas d’emprunts pour jouer, pas de jeux au dessus de tes moyens, ne mets jamais ta vie, celle de ta famille ou de ton couple en jeu, c’est trop important, le jeu ne vaut pas tout ça, il n’est pas une solution pour sortir de tes problèmes éventuels, bien au contraire).
Ce ne sera peut-être pas mieux la prochaine fois, mais à long terme, tu ne devrais pas perdre.

Si au bout de 3 fois tu n’as rien gagné, et que la roulette ne te donne rien, résignes-toi, tu n’es pas fait pour le jeu.

Après tout ça si tu as encore envie de jouer et essayer de gagner quand même, les martingales sont ce qui te permettra de jouer sans trop risquer et gagner assez souvent.
Tu devrais toujours être en positif à long terme, mais prudence.









Copyright © de Casinos | Paris sportifs | Poker | Rami Tous droits réservés.
Publié le lundi 26 mai 2008 à 17:53:48 (11073 lectures)







 Top Max Cache NoActive Copyright Mentions légales PHP Maximus CMS